Home Understanding Silicon Valley's Entrepreneurship
  INTERVIEW: L'Entrepreneuriat made in America
    EM Lyon Magazine, Educating entrepreneurs for the world

Hervé Da Costa est parti aux USA après des études à l'ENSERG et le service militaire, en suivant un peu le mystérieux hasard des opportunités qui se présentaient à lui. Première expérience comme élève chercheur et formateur à l'Université de Californie à Berkeley dans le programme de master en Informatique. Plusieurs années plus tard, de HP à XEROX PARC et après un passage dans 2 startups, il était Vice Président des opérations, des ventes et du marketing à Scientific Learning, Inc. Une société cotée en bourse depuis 1999. Hervé est de retour depuis 2004, 22 ans plus tard...

Comment s'est déroulée votre carrière aux USA?
Hervé Da Costa: " La constante osmose entre l'industrie et l'université me permit d'obtenir un premier poste d'ingénieur et chercheur au sein de l'équipe Unix au centre de recherche de HP à Palo Alto. Tout mon travail de recherche étant financé par HP et Digital Equipment, il n'y eut pratiquement aucune interview d'embauche. Dès la première demi-heure à mon poste, j'étais plongé dans le logiciel de HP. Depuis, je m'étonne encore de la vitesse surprenante à laquelle tout s'est passé, d'opportunité en opportunité. Changeant de poste, de société et de type de travail tous les 3 à 5 ans, mes responsabilités croissantes inclurent lancement de produit, gestion des opérations, développement à l'international et planning stratégique. L'entreprenariat était présent dans tous les volets de ma vie professionnelle et personnelle".

Quels sont les principaux eléments de cette dynamique?
H.D.C.: "L'optimisme aux USA est culturel, voire obsessionnel, qu'il s'agisse d'entreprendre ou d'investir. L'environnement vous submerge d'exemples de gens qui ont fait apparemment « mieux », incitant chacun à tenter sa chance. Tout semblait possible même au milieu de la sévère récession qui nous frappa avant l'arrivée de Clinton et du boom de l'Internet."

Comment rester compétitif dans ce pays où tout va très vite?
H.D.C.: "Certes, tout va vite. La sécurité de l'emploi est pratiquement inexistante."

 

Herve Da Costa, Managing Director

Hervé Da Costa
Managing Director, Softlink
Affiliate Professor of Executive Education

"..il nous faut, donner aux cadres les moyens et la motivation de se former continuellement dans les sujets du moment tout au long de leur carrière.
"

L'étonnante diversité et disponibilité de formations continues, diplômantes ou non, m'ont permis de prendre ce mal comme une grande opportunité. La formation continue en France, en comparaison, est minimale. Je pense que c'est un grand frein à la dynamique de l'entrepreneuriat".

Quel est votre regard sur l'environnement du travail?
H.D.C.: "La facilité et la rapidité du travail de tous les jours créent une dynamique où on est poussé à en faire encore plus au risque de ne plus avoir de vie sociale. Tout semble aussi rapide que possible y compris les poursuites judiciaires, l'embauche ou le licenciement. Là-bas pour moi, les points essentiels tournent autour du capital humain: la motivation, la prise en charge de sa formation continue et la rapidité de l'environnement du travail. En France, il nous faut, donner aux cadres les moyens et la motivation de se former continuellement dans les sujets du moment tout au long de leur carrière. Les cadres doivent aussi se former à créer plus de projets solides."

Terms of Use  |  Privacy Policy     © Copyright Softlink International